Hasard funiculaire


Dans le post précédent, j’avais pris comme exemple pour expliquer la façon dont nous regardions  et utilisions Cherbourg dans notre histoire, celui du « fort du Roule », un fort militaire que nous avions transformé en «  Roule Palace », un hôtel de luxe auquel on pouvait accéder par un funiculaire...

Or hier, dans un vide grenier, j’ai trouvé  un exemplaire d’une publication de la Presse de La Manche ( le journal qui a prépublié la bd ) intitulé « 100 ans d’histoire de Cherbourg et du Cotentin » consacré à la période 1919-1939. 

A la page de 1926 on peut y lire des morceaux choisis d’un article qui imaginait Cherbourg 50 plus tard, en 1975. Et qui disait…
Amusant non ?

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

New Cherbourg Stories, le blog...

Derniers jours

En vente ici !